Une famille en Or

Dans la catégorie rencontres qui marquent, je vous présente un trio bien particulier que je ne suis pas prête d'oublier.

Quand j'entends certaines personnes dirent qu'avec des enfants, partir c'est compliqué...ils sont la preuve que tout est possible!

Avec deux ados (si adorables soient-elles) et un géant, se "train-er" en Europe, sans avoir réservé de lieux où dormir peut être un défi accepté, et même relevé!


 

Salut vous trois!
Pour commencer, j'aimerais bien que vous en disiez un peu plus sur vous!

Dans la famille Bremont je vous présente le père, la fille et …… ben l’autre fille, la ptite quoi…. !!!

Arnaud (moi), bientôt 41 ans, mais 40 à l’époque des faits… militaire, gentil quand même, originaire de Bretagne, mais ayant décidé un jour de migrer à Toulon pour de sombres histoires de luminothérapie et de peau trop sensible aux UV, le soleil breton étant vraiment trop dur à supporter… (bon, aussi pour le travail mais je dois avouer que ça m’arrangeait bien…. !). La vie a mis à ma disposition deux filles, qui me servent entre autres à porter mes valises quand je pars en vacances….. je leur avais quand même mis des roulettes… !! (aux valises, pas aux filles hein ??). Emma, 14 ans, l’aînée, « Heckle », et Diane, 11 ans, la cadette, « Jeckle »…….



Même si ça remonte à quelques mois maintenant, et les hasards de la vie nous ont permis de croiser nos routes quelques temps, vous souvenez-vous de notre rencontre?

D : Nous nous sommes rencontrés à Split. Dans un petit bar pour ensuite aller prendre le bateau pour l'Italie.

E : Nous nous sommes rencontrés dans un bar à coté de l'embarcadère de Split pour aller en Italie!!! Avec ma sœur on mangeait des parts de pizza... XD

A : Un jour d’août, assoiffés après une longue marche à travers les ruines exceptionnelles de cette bonne vieille ville de Split, nous profitions d’une terrasse ombragée à proximité du terminal des ferrys, quand, soudain, dans une bourrasque de vent, un ouragan, une tornade… (les parasols étaient projetés par terre, les restes de pizza des filles décollaient de notre table et survolaient la terrasse, faisant le plus grand bonheur des quelques ramiers croates qui se battaient pour eux, j’ai même dû saisir mon verre de bière à pleines mains avant qu’il ne s’envole également….. !!! c’est pour vous dire.. !!! ), apparaissait Stéphie, les cheveux au vent, pliée en deux par sa maison qu’elle portait sur son dos, mais aussi les genoux rapprochés, les deux mains sur le ventre…. Les yeux pleins de détresse, elle me demanda alors avec un grand sourire, à peine tordu par la douleur…. « s’il vous plait monsieur, vous pourriez garder mon sac car j’ai vraiment envie d’aller aux toilettes….. ??? »

J’ai bien sûr accepté, dans un grand élan de bienveillance et d’altruisme, et une fois partie à l’intérieur pour un soulagement qui s’est visiblement fait trop longtemps attendre, avec les filles on s’est lancé un regard, comprenant la même chose, et à 3 on s’est levé pour piquer le sac et partir en courant.
Mais le sac était vraiment…… vraiment….. trop lourd…. Donc arrivés à peine au bout de la terrasse, on avait plus vite fait de revenir sagement à table… mine de rien….

Stéphie : arrête d’emporter tes boules de pétanque et tes boules de bowling fétiches avec toi en vacance !!!!!


 
;) Promis, j'y penserais pour la prochaine fois!
Pour vous aussi, Split s'est avéré être la fin de votre voyage, pouvez-vous nous dire comment vous avez occupé les jours qui ont précédé?

D : Comme voyage cet été j'ai fait presque tous les pays de l'Europe de l'Est (Berlin, Prague Etc.)

E : On a fait une belle boucle, nous sommes partis de Strasbourg pour prendre le train, nous sommes arrivés à la frontière et nous avons repris un train de nuit direction Berlin. Nous sommes restés deux jours là-bas (je crois demande à papa pour ça...!) et après aussi, demande à papa....:)

Le papa : Partis à trois d’Angers, en train, nous avons rejoint Strasbourg, puis Berlin, puis Prague, Bucarest, Zagreb, Split, Ancône, (pas en train là…. Trop difficile…..) puis Toulon, toujours à trois, n’ayant pas réussi à en semer en chemin, ayant même failli en récupérer une au passage, mais quand elle a vu et surtout entendu mes pipelettes des filles, elle a préféré voyager sur un autre ferry entre Split et Ancône….


 
Belle expérience! Mais pourquoi voyager? Qu'est-ce que ça vous apporte?

A : La découverte des gens, des paysages, des coutumes, de la cuisine, de l’architecture, et une pincée d’aventure, en improvisant…On s’est bien marré avec les puces…
Bon, ce n’a pas été de tout repos  tous les jours, mais des souvenirs plein la tête et des images plein les mirettes…… !!!!!


 

Et qu'est-ce que vous retenez le plus de cette balade en train Est-ivale?

D : J'ai retenu de ce voyage plein de choses extravagantes (Comme la monnaie, Le pont Saint-Charles Etc.) mais le truc que je retiens le plus c'est le concert de violon dans l'église et La grande place de Prague

E : J'ai retenu la langue bizarre qu'était l'allemand et que Split est peut être la ville la plus magnifique de mon voyage et même (sans doute) de cette planète !

A : Des balades dans les rues de Berlin, de Prague, et la crise de fou rire avec les filles dans ce fameux compartiment, pourtant tant attendu par Diane, (« ouais…Génial… !! ça va être trop cool.. !!!)
Au départ de Prague… 6 heures de train avec « oui oui, 30 ans, et le sandwich au saucisson magique » … une horreur… Pas fermé l’œil de la nuit celui-là… et sa mère qui n’arrêtait pas de rentrer et sortir et rentrer, avec sa bouteille de 2 L de bière à la main…infatigables ces deux-là… !!!

Bref...les filles étaient ravies, mais elles ne se sont même pas battues pour cet amoureux providentiel…En tous cas on a bien rit…Et mes deux clochardes de filles, toujours elles, affalées sur leur serviette « Croatie » sur le pont du ferry, trop drôle… manquait de carton tout ça… mais pas de photos… 

Tout l'monde sur le Pont!

Les filles ont été géniales, rarement à se plaindre malgré parfois les heures de sommeil en moins…

Et cette belle rencontre… racontée en détail au paragraphe 2, une très bonne surprise quand je l’ai vue nous accoster, une jeune femme qui avait des heures d’histoires à nous raconter, mais qui ne nous en a malheureusement laissé à peine qu’une, ayant choisi de voyager en d’autre compagnie…., en tous cas sur une autre compagnie.  
Un périple qui finissait en beauté… !

Ce n'est qu'un au revoir!

Merci d'avoir partagé cela avec nous, en espérant que cela permette à d'autres familles d'oser franchir le pas de l'aventure!
Et si le hasard le permet, nos routes se croiseront peut-être à nouveau, un jour...

 

"En route, le mieux c'est de se perdre. Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises et c'est alors, mais alors seulement, que le voyage commence."
Nicolas Bouvier

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau