Suivez l'guide!

Les quelques articles à venir, vont vous parler de d’organisation.

Je sais que pour beaucoup d’entre vous, je suis dingue, fêlée, inconsciente de partir si peu organisée les ¾ du temps : pas de transport, pas d’hébergement.
Sauf que je suis une sorte d’iceberg dont vous ne voyez que la partie émergée ! Car partir en free style, demande parfois un travail en amont assez important.

Je vous passerais l’étape du choix de la destination qui se fait en fonction du moment, des envies, et des évènements de la vie.

A partir de là, une fois l’idée trouvée…Je m’occupe du transport, étant donné que c’est ma part de budget la plus importante…mais je vous en parlerais plus tard.

Aujourd’hui, gros plans sur les guides. Non pas les bonhommes !!! Les bouquins ! Langue tirée

 

Dscf7503 snapseed

Car pour partir les mains dans les poches, je dois emmagasiner un maximum d’information.

Bien sur, vous allez me dire, Google, est ton ami ! Certes.
Le problème c’est, qu’une fois partie, je n’emmène pas de technologie !
Et la seule chose que je pourrais mettre dans mon sac, entre deux boules de bowling, ce sera le(s) guide(s) du/des pays que je vais traverser.

Rendez-vous donc pour un après-midi dans le supermarché des bouquins (celui qui commence par un F, et qui me laisse m’asseoir par terre pendant des heures le temps de faire mon choix).

Soyons clairs, je ne choisis jamais le Guide du « mec qui prend la route ». Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Effectivement, le nom semblerait coller mais je ne suis pas vraiment fan, principalement parce que quand tu es un « mec qui prend la route », tu n’as pas besoin d’une compilation de « bonnes » adresses. Tu te promènes, tu erres, tu rencontres du local et c’est comme ça que tu trouves ce dont tu as besoin, ou dans l’idéal que tu vis ta propre expérience !!! Bonne ou mauvaise peu importe d’ailleurs ! Parce que c’est la tienne.

D’où le « bonnes » entre guillemet, car tout n’est qu’une question de goût d’une part et parce que je suis particulièrement amusée par les touristes de retour qui se plaignent car le restaurant ou l’hôtel ne leur a pas fait vivre exactement ce qui était écrit dans le guide d’autre part…A ceux qui croient en la permanence des avis, conseils ou des choses en général, je leur réponds : ouvrez les yeux et regardez par vous-mêmes ! Vous pourriez être surpris Clin d'œil

Mon cœur balance donc plutôt entre trois autres éditions : Petit Futé, Lonely Planet et mon chouchou Le Guide Evasion !

Pourquoi celui là ? Tout simplement parce qu’il y a des imagesRigolant.
Plus sérieusement, en ce qui concerne l’outil en lui-même, j’avoue une préférence pour le graphisme, les visuels, et la prise en main. Une mention spéciale pour les petits formats de poche avec carte, ultra pratique quand on veut voyager plus léger.

 

Dscf7499 snapseed

Mais aussi et surtout parce qu’ils correspondent à ce que j’attends d’un guide de voyage : des informations qui en disent plus sur le pays et les hommes et femmes qui y vivent : des repères historiques, culturels, culinaires, géographiques, religieux et les choses à faire/à ne pas faire !

Et bien sûr, des idées de balades, et quelques adresses en fonction de votre budget et vos envies mais de sans vouloir en faire un liste exhaustive (ex sur le tout nouveau tout beau guide sur le Turquie : 40 pages de bonnes adresses sur un total de 317 !).

Bref, un peu comme l’adage disant qu’il faut trouver chaussure à son pied, vous êtes seuls juges pour trouver guide à votre aventure !

 

"On sait bien où l'on veut aller, mais on ignore quand, comment, par quel chemin on y parviendra. Inutile de s'en trop soucier d'avance; on verra bien..."
Théodore MONOD

 

Et vous pouvez retrouver les guides ici ou , à vous de choisir!

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau