Une chaussette pour la vie!

Il faut savoir que la réalisation de ce tatouage a été faite en deux fois.

La première, les trois bandes du haut, par Gary, un tatoueur Israélien en apprentissage qui a décidé de faire un tour du monde des studios de tatouage pour emmagasiner un maximum de techniques, styles, influences. Il a désormais son propre shop à Berlin. La seconde partie à donc été effectuée par Eduardo, notre tatoueur sexy de Lisbonne Langue tirée.

Je vous sens déjà songeurs, à imaginer la première partie seule…effectivement, j’ai eu à entendre beaucoup de réflexions du genre « oh Adidas », et certains se reconnaitront peut-être, se prenant pour John Dunbar et parlant affectueusement de « Chaussette » Clin d'œil.

Heureusement pour moi, je pense que le ridicule ne tue pas…mais qu’il nous fait bien rire.

Et puis, quand on a ses convictions, le regard des autres importe peu.
Ma chaussette Adidas n’étant qu’une partie d’un concept qui me tenait à cœur.

Parce que si certains ne voient que de simples traits (spéciale dédicace à la confrérie du Trait Clin d'œil ), pour moi, il s’agit de ma conception de la vie.

Vos sourcils sont froncés, et pour vous éviter les rides avant l’âge, laissez-moi vous expliquer.

Nous commencerons par le haut, et nos fameuses bandes...

L’élément important réside dans le nombre de bandes.
Pourquoi ne pas avoir choisi 2 ou 5 ?
Simplement parce que le nombre 3 est le plus symbolique à mon sens.

Photo0168

Regardez bien autour de vous, et vous vous rendrez compte qu’on le retrouve très souvent, et dans des domaines bien différents.

Sans vous en faire une liste exhaustive, en voici quelques exemples :

Il existe un grand éventail de notions qui fonctionnent par trois : petit-moyen-grand, matin-après-midi-soir, passé-présent-futur, naissance-vie-mort...entre autre.

Et quand on aime lire les histoires mythologiques, on ne peut pas passer à côté de quelques jeunes femmes, Parques ou Grâces, respectivement divinités du destin et déesses de la Vie, qui allaient également par trois.

Je ne ferais que survoler la religion en évoquant nos rois magiciens, ou plus évident encore la Trinité universellement connue du papa, du fiston et de l’esprit sain.
Je flânerais plus longuement du côté de la « Troisième Voie », cette philosophie taoïste, qui refuse la dichotomie simpliste du monde pour envisager une troisième option, pour parvenir à l’Equilibre, ou à la Vérité. Et je confesse un grand attrait pour ces deux idées.

L’astronomie et la géographie nous disent également l’omniprésence de ce nombre : la Terre est la troisième planète du système solaire, et trois océans  la recouvrent…

Mais au-delà de ça, j’aime ce nombre parce qu’il est le résultat de 1+1. Vous l’aurez compris, les maths et moi…ça fait beaucoup Rigolant

Je raisonne selon l’idée que, comme en chimie, comme pour avoir une couleur secondaire (tiens, d’ailleurs, il y a 3 couleurs primaires….), comme pour la famille, il faut mélanger deux éléments pour en créer un nouveau, et que ma vie n’est rien sans création, sans construction, sans évolution.

Dscf7791 snapseed

Et puis, il y a la bande qui part du haut de mon mollet pour rejoindre ma cheville, c’est la vie elle-même, le temps qui se déroule, et s’enroule parfois sur lui-même puisque la vie n’est faite que de cycles, que nous les reproduisions ou les clôturions.
Mais, à l’instar de la vie, cette bande s’arrête, inéluctablement.
Et, comme mon bureau fourmille de post-it, il était logique que je me serve de mon pied pour me rappeler que le temps s’enfuit, qu’il faut oublier le superficiel et se concentrer sur l’essentiel.
Tempus Fugit !

Dscf7799 snapseed

"La vie avait continué après, la vie continue toujours. Elle te donne des raisons de pleurer et des raisons de rire. C'est une personne, la vie, une personne qu'il faut prendre comme partenaire. Entrer dans sa valse, dans ses tourbillons, parfois elle te fait boire la tasse et tu crois que tu vas mourir et puis elle t'attrape par les cheveux et te dépose plus loin. Parfois elle t'écrase les pieds, parfois elle te fait valser. Il faut entrer dans la vie comme on entre dans une danse. Ne pas arrêter le mouvement en pleurant sur soi, en accusant les autres, en buvant, en prenant des petites pilules pour amortir le choc. Valser, valser, valser. Franchir les épreuves qu'elle t'envoie pour te rendre plus forte, plus déterminée."
K.PANCOL

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau