Taiwan

Bye Bye Dubai

05 janvier 2015

Arrivée tôt à Dubai, je rencontre un jeune hollandais, dont je réalise plus tard que nous n’avons jamais échangé nos prénoms. Tout aussi perdu que moi, nous décidons de passer les quelques heures qu’il a de libre ensemble et nous prenons le métro propre bien que bondé (interdit d’y manger, d’y boire, où de mâcher un chewing-gum) jusqu’à l’immense tour de Burj Al Khalifa, avec l’idée de voir le soleil se lever depuis son sommet. Dépités d’apprendre que la tour n’ouvre qu’à 8h30 et ne voulant pas tuer 3 heures dans un centre commercial vide…nous admirons le lever du soleil sur l’immense fontaine qui se trouve devant la tour, puis reprenons notre route jusquà Jumeirah Beach.

Dscf0498 snapseed

Après une balade dans la Marina, nous pouvons enfin mettre nos orteils dans le sable et l’eau !

Le soleil tape déjà fort, mais je m’en fiche, j’ai mon chapeau taiwanais, que tout le monde ici trouve rigolo !

Dans ce pays, tout, absolument tout est en contraste : ce sont des bonhommes de sable de Noel qui nous accueillent, et des russes en mini-short qui me font tomber la chemise et le legging, juste avant de tomber sur des chameaux devant des buildings flambants neufs !

Dscf0504 snapseed

Dscf0511 snapseed

Un jus de fruit plus tard, l’étudiant hollandais doit retourner à l’aéroport, et moi, rejoindre Florence, expatriée française dont on m’avait donné le contact.

On part déjeuner dans un restaurant qui jouxte la plage et on papote projet, vision de la vie (positivement la même) et à quoi ressemble la vie d’ici. Et elle a l’air plutôt cool : 20% d’émiratis, et tout le reste composé d’expatriés, avec un cheikh  qui met sa fortune au service du bien-être de ses habitants.

Je ne dis pas que tout est rose, mais j’ai été surprise et agréablement !

Dscf0518 snapseed

Je profite du temps pour une baignade dans les eaux du Golf Persique, puis nous passons récupérer l’une des filles de Florence qui joue les guides d’un jour. Port des pêcheurs, quartier de la tour d’Al Jumeirah, et surtout, la Crique, où nous prenons un bateau traditionnel, appelé abra pour traverser et nous rendre dans le souk.

Dscf0543 snapseed

Elle me redépose ensuite au métro, afin que je retourne à la tour la plus haute du monde, et le gardien, m’annonce tout de go qu’il ne sert pas à grand-chose de monter vu que la pollution ne me permettra pas de voir la ville en contrebas ! Je renonce à monter pour cette fois, et flâne vers l’aquarium avant de reprendre la route de l’aéroport.

Il est tot le 6 janvier quand je quitte les Emirats Arabes Unis pour un retour sur Paris…oui demain, je travaille à 13h…

Et c’est sans valise et sans chaussures que je rentrerais sur Lyon…le passage des 30°C au -1°C local…ça fait mal !

2015 01 06 09 32 08 snapseed

Des Hobbits en scooter!

04 janvier 2015

Après avoir fait ma valise…en ayant presque eu peur que tout ne rentre pas, nous décidons avec mon neveu, d’aller au cinéma voir le Hobbit 3, en chinois-anglais !

Pour s’y rendre, nous prenons le scooter ! Le soleil tape, le vent dans le casque, les centaines de scooters qui nous suivent et…le parking sur 4 niveaux réservé à ces véhicules !!!

 

Mais, toutes les bonnes choses ont une fin : et les câlins-bisous-à-bientôt sont difficiles. Vous vous en doutez, j’ai encore pleuré !

Mon gros 4x4 luxe me dépose à l’aéroport et je n’ai plus qu’à monter dans mon avion pour Dubai, où j’atterris dans quelques heures, après le survol de beaucoup de pays !

Cimetière et canard

03 Janvier 2015 :

Aujourd’hui est une journée spéciale. Nous partons avec la sœur d’Yi Shan, son mari et leur fils au cimetière militaire ou repose leur papa décédé quelques mois plus tôt. Le grand absent du mariage.

J’ai l’habitude de me retrouver à me recueillir sur une tombe avec des inconnus (oui chacun ses passe-temps), mais là, justement ce ne sont pas des inconnus que j’accompagne…c’est différent, plus dur. Mais on est aussi là pour les choses moins drôles quand on aime !

Dscf0485

Le paysage autour est magnifique, et après toutes ces émotions, nous achetons un bon canard que nous dégustons en mode « kebab taiwanais ».

2015 01 03 16 32 35 snapseed

Encore des "bye bye" chinois, et comme ce soir c’est ma dernière nuit ici, je dois absolument valider un défi : goûter cet horrible TOFU QUI PUE ! Le truc qui sent les égouts, et qui m’a presque soulevé le cœur à chaque fois que je passais devant l’un des stands le proposant.

Je respire un bon coup. Je pourrais encore fuir me direz-vous.  Fuir ? Jamais ! J’y vais. Je m’installe à une table avec Yi Shan, Baptiste nous abandonne, à deux doigts de tourner de l’œil.

Le restaurateur pose devant moi une assiette de Tofu frit. Ça me parait énorme ! Et puis, sous le regard amusé de la jeune mariée, et des tables voisines remplies de chinois curieux de voir si j vais y arriver, je me lance.

J’attrape mes baguettes, attrape un de ces énormes morceaux, l’approche de ma bouche, enfourne, ferme, mâche…et avale.

Received 979564885392616

Et au risque de vous décevoir…ça n’a pas le goût de l’odeur !

Ça n’a même aucun goût ! Trop facile !

Défi accepté, défi relevé.

Du bleu partout!

02 janvier 2015

Une journée farniente où je reprends mes reflexes de bonne ménagère et où on essaie de redonner un aspect humain à l’appartement après y avoir vécu à douze (et plus) !

Lessives, vaisselles, organisation etc…et puis on goûte à la délicieuse cuisine de la maman d’Yi Shan et sa soupe de courge qui a fait des étincelles sur mes papilles et dans mon ptit cerveau ! Avec du poisson et des légumes…on a enfin tout bon !!!

2015 01 01 23 25 26 snapseed

Elle m’offre aussi une parure composée d’un bracelet et d’une paire de boucles d’oreille, cœur et serrure bleus et noirs, qu’elle a confectionnée pour moi. Elle rentre dans son île aujourd’hui. Un gros merci !

Et puis mes deux z’amoureux m’emmènent dans un quartier particulier : ici on peut acheter tout ce qui touche à l’électronique…même à minuit…même au black.

Bref, je trouve un joli z’ordi, bleu roi…ce bleu…encore !

Et premier de 2015

1er janvier 2015

Tout le monde s’est donné rendez-vous à l’appartement pour stocker les valises et profiter des quelques heures qu’il reste aux français avant de rentrer au pays.

Et puis, par vague, ils partent : Perrine, Victor et Pascale d’un côté, Claude, Rainer, Michèle et Agnès de l’autre, une dernière embrassade, des picotements d’œil, et on se dit à bientôt, on se reverra vite sur le sol français.

Bye bye les neveux et nièce (mode frère et soeur activé) :

Picsart 1420110195511

Je suis la seule à rester avec le couple de jeunes mariés et la maman d’Yi Shan : on range les chambres et je retrouve enfin celle des invités !

Une journée rêvée!

30 Décembre 2014 :

Soyons fous, faisons original et…remontons dans le mini-bus ;) !

Un peu inquiète à l’idée de refaire une journée à monter-rouler-descendre-monter-rouler…je me réconforte en me disant que de toute façon, ce sera la dernière.

Et…et on a fini en beauté !!! Avec un programme chargé !

L’arrivée sur les rives du lac Liyu me file la pêche quand je vois caché, un loueur de vélo. Comme nous avons une fois de plus rendez-vous dans une heure, je ne perds pas de temps et je cours essayer un vtt. Un jeune hippie m’annonce le prix, je lui laisse mon passeport et lui balance un vague à tout à l’heure tout en appuyant à fond sur les pédales : vitesse, sport et liberté. Je respire.

Dscf0396 snapseed

Une piste cyclable fait une petite boucle de 6 kilomètres autour du lac des Carpes. Avec plus de temps, j’aurais aimé emprunter les escaliers qui annoncent les chemins de randonnée qui parcourent le Chinan National Forest Recreation Area…pas refroidie par les panneaux qui invitent à faire attention aux abeilles et aux serpentsInnocent.

Je papote avec des enfants, fais l’andouille en retrouvant mes compatriotes et c’est tout guillerette que je remonte à bord de notre carrosse taiwanais.

L’île étant un mélange de Chine et de Japon, c’est un temple de la seconde nationalité que nous allons visiter à Hualien. On doit procéder à la cérémonie de purification avant de pouvoir entrer à Qingxiu.

Taiwan 17

Dscf0400 snapseed

Puis vient l’heure de se restaurer, et nous faisons demi-tour car c’est à la pizzeria du lac Liyu que nous allons déjeuner. Je rigole en les regardants enfiler des gants en plastique, nécessaires pour déguster leur pizza qui sortira du four sous peu, et traverse la rue pour aller méditer au temple d’en face.

J’y rencontre le gardien, ancien loup de mer, capitaine de bateau qui complète sa retraite en entretenant le temple, et en faisant un brin de causette avec les filles perdues comme moi. Il est ravi d’utiliser son anglais, m’offre un thé, et rit de me voir jouer avec son chien.

Dscf0410 snapseed

Les autres sont repus, hop on redécolle ! Et nous faisons notre dernier stop sur la côte de l’océan Pacifique. J’en tombe mes tongs, et regarde. Le cœur au rythme des rouleaux qui viennent se briser sur les galets.

La vieille femme et la mer

Et pas que sur les galets.

Une des vagues vient aussi de se briser sur mes jambes, et sur deux de nos camarades Agnès et Rainer !

Fou rire de tous : les français, mais aussi tous les chinois massés sur la plage.

Rire m’a donné faim, je profite du retour au van pour goûter les patates douces à la braise et les saucisses au barbecue que proposent les marchands ambulants. Et puis, avec Rainer, nous enfilons nos pyjamas respectifs en mettant nos habits à sécher sur les sièges du fond. Et en plus on est raccord !

 2014 12 30 15 34 59 snapseed

C’est dans cette tenue, que nous allons dîner dans un restaurant japonais où on mange les pieds dans l’eau chaude des sources d’Yilan !

Retour tard à Taipei. Très tard. Rideau.

Mal de Gorge à Taroko

29 décembre

Nous quittons le gîte pour une journée de gorges. Et pas n’importe lesquelles : celles de Taroko.

Réputées sur l’île, je vous avoue, que personnellement je n’ai pas été emballée. Peut-être à cause du temps gris qui ne contrastait en rien avec les paysages. Ou tout simplement par le fait de s’arrêter une quart d’heure régulièrement, le temps de quelques photos et de continuer…et que j’étais plus intéressée par les ponts de singe qui traversaient la rivière et s’enfonçaient sur l’autre versant et autres chemins de randonnée indiqués sur le bord de la route.

Mais je me plie aux contraintes du groupe, et heureusement, au bout d’une dizaine de kilomètres, nous arrivons à l’endroit où ils vont déjeuner. Pour ma part, en plus de ne pas avoir faim, j’ai mieux à faire : visiter un temple bouddhiste avec une pagode de 9 étages qui m’offre une vue sublime sur les vallées environnantes ! Bienvenue à Xiangde Temple !

Dscf0358 snapseed

Dscf0366 snapseed

2014 12 29 13 10 09 snapseed

Un petit détour au retour au Changchun Shrine (le sanctuaire du Printemps Eternel) et nous reprenons la route qui longe l’océan pacifique jusqu’à Hualien, où nous déposons nos bagages dans nos chambres à l’hôtel, filons « night-marketter » entre filles, et nous retrouvons toutes affublées d’un chapeau du coin !

Picsart 1419851836708

Je rentre manger, Perrine, mon nouveau binôme de dodo me rejoint, et nous papotons devant un film avant de sombrer.

On se réchauffe à la source!

28 décembre 2014

Aujourd’hui, tout le monde est détendu et à la pêche ! On prend ce qui est devenu une habitude : on jette nos sacs à l’arrière du van et on prend place dans notre bus.

Cette fois nous partons trois jours et deux nuits sur la côte Est.

Les paysages sont agréables, et la présence de l’eau que j’aime tant me ravi ! Mon regard se perd dans l’océan au gré des virages de la route côtière.

Notre chauffeur nous invite à descendre, et nous nous retrouvons devant un hôtel. Mais pas celui où nous passerons la nuit ! Ici nous allons…nous baigner ! Dans des eaux à quasi 40°C !

J’attrape mon maillot de bain, ma serviette et presse mes camarades à entrer.

Nous sommes cependant stoppés net au niveau des portillons…ici les bonnets sont obligatoires ! Oui, oui, souriez à imaginer ma tête de belette ! Langue tirée

Une fois équipés selon la tradition, nous entrons, ou plutôt nous sortons en direction des bassins. L’île est réputée pour ces sources d’eau chaude et…maintenant je comprends pourquoi.

Sources9 snapseed

Un vrai bonheur…et nous allons barboter pendant des heures ! Passer du sauna au bassin à 39°C, des pierres sèches à celui à 41°C. Essayer toutes les formules de la colorthérapie, le bain de boue (un petit air de Pammukkale) et tous les jets massant par-devant, par-derrière, bulle du dessous et pluie du dessus…Et puis…et puis le toboggan !!!

Sources13 snapseed

Sources6 snapseed

Même pas peur on se retrouve entre enfants (sisi, je suis au même niveau que mes trois neveux à ce moment-là !) et on se lance à toute vitesse dans le tourbillon de couleur, en laissant les mamans et tantes de mes trois comparses frissonner pour nous.

Après quatre heures en mode thon sirène, on file se sécher pour faire un tour en ville, après un passage obligé par le McDo (Claude…si on avait pu penser un jour que tu exigerais d’y aller !!!), nous flânons dans les rues d’Yilan. Et comme ici, tout tourne autour de l’eau, on y replonge nos pieds…qui se font dévorer !

Le Fish Spa en extérieur est ici totalement banal !

Mais…si je suis du genre téméraire, je suis aussi du genre chatouilleuse ! Alors je souffre !!! Ces petites choses qui viennent manger mes peaux mortes (la question de savoir s’ils nous servent les mêmes le soir au restau nous effleure…) ont raison de mes nerfs. J’ai du mal à maintenir mes pieds sous l’eau. Mes abdos travaillent dur quand les hordes de « sardines » essayent de se faufiler sous mes pieds ou entre mes orteils !

Après avoir fait rire tous les chinois venus perdre leurs peaux, nous découvrons enfin l’endroit où nous allons passer la nuit. Et quel endroit magnifique ! Un immense gite sur trois étages avec une belle salle commune : avec la télé pour les neveux et des jeux pour Jun Mei, mais surtout…une cuisine pour moi !!!

Quartier libre, Night market = recherche d’ingrédients pour me faire mon petit repas maison !

Ici, l’anglais…y’a pas Déçu. Je fais donc ce que je peux pour demander/comprendre ce que j’achète et je rentre à la maison préparer mon plat test…avec une bière !

2014 12 28 20 59 13 snapseed