Bye Bye Dubai

05 janvier 2015

Arrivée tôt à Dubai, je rencontre un jeune hollandais, dont je réalise plus tard que nous n’avons jamais échangé nos prénoms. Tout aussi perdu que moi, nous décidons de passer les quelques heures qu’il a de libre ensemble et nous prenons le métro propre bien que bondé (interdit d’y manger, d’y boire, où de mâcher un chewing-gum) jusqu’à l’immense tour de Burj Al Khalifa, avec l’idée de voir le soleil se lever depuis son sommet. Dépités d’apprendre que la tour n’ouvre qu’à 8h30 et ne voulant pas tuer 3 heures dans un centre commercial vide…nous admirons le lever du soleil sur l’immense fontaine qui se trouve devant la tour, puis reprenons notre route jusquà Jumeirah Beach.

Dscf0498 snapseed

Après une balade dans la Marina, nous pouvons enfin mettre nos orteils dans le sable et l’eau !

Le soleil tape déjà fort, mais je m’en fiche, j’ai mon chapeau taiwanais, que tout le monde ici trouve rigolo !

Dans ce pays, tout, absolument tout est en contraste : ce sont des bonhommes de sable de Noel qui nous accueillent, et des russes en mini-short qui me font tomber la chemise et le legging, juste avant de tomber sur des chameaux devant des buildings flambants neufs !

Dscf0504 snapseed

Dscf0511 snapseed

Un jus de fruit plus tard, l’étudiant hollandais doit retourner à l’aéroport, et moi, rejoindre Florence, expatriée française dont on m’avait donné le contact.

On part déjeuner dans un restaurant qui jouxte la plage et on papote projet, vision de la vie (positivement la même) et à quoi ressemble la vie d’ici. Et elle a l’air plutôt cool : 20% d’émiratis, et tout le reste composé d’expatriés, avec un cheikh  qui met sa fortune au service du bien-être de ses habitants.

Je ne dis pas que tout est rose, mais j’ai été surprise et agréablement !

Dscf0518 snapseed

Je profite du temps pour une baignade dans les eaux du Golf Persique, puis nous passons récupérer l’une des filles de Florence qui joue les guides d’un jour. Port des pêcheurs, quartier de la tour d’Al Jumeirah, et surtout, la Crique, où nous prenons un bateau traditionnel, appelé abra pour traverser et nous rendre dans le souk.

Dscf0543 snapseed

Elle me redépose ensuite au métro, afin que je retourne à la tour la plus haute du monde, et le gardien, m’annonce tout de go qu’il ne sert pas à grand-chose de monter vu que la pollution ne me permettra pas de voir la ville en contrebas ! Je renonce à monter pour cette fois, et flâne vers l’aquarium avant de reprendre la route de l’aéroport.

Il est tot le 6 janvier quand je quitte les Emirats Arabes Unis pour un retour sur Paris…oui demain, je travaille à 13h…

Et c’est sans valise et sans chaussures que je rentrerais sur Lyon…le passage des 30°C au -1°C local…ça fait mal !

2015 01 06 09 32 08 snapseed

voyage Taiwan dubai Emirats Arabe Unis Jumeirah Golf Persique

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau